Les techniques du baby-foot.

Le baby foot est très souvent considéré comme un loisir, mais si vous désirez vous perfectionner ou envisager ce loisir comme un véritable sport, des techniques vous seront nécessaires. Ici nous allons donc passer en revue les fondamentaux qui feront de vous un joueur avec de solides bases. La position du corps est surement le principe le plus important, chaque inclinaison aura un impact sur le coup qui va être joué et le moindre écart pourrait bien avoir un tout autre effet sur le coup espéré et la visée. Bien positionner son corps permet d’obtenir un geste fluide, synonyme de réussite. La position doit être stable et en aucun cas être inconfortable. C’est d’autant plus un jeu offensif, chaque moment d’inattention sera une faille pour votre adversaire.

Technique baby foot

Au baby-foot on distingue en général deux positions :

  • La position dite « standard » : elle est adaptée pour les joueurs qui désirent jouer en toute quiétude, entendez qu’elle n’est pas vraiment adaptée pour les compétitions. C’est une position naturelle où vous devez vous sentir bien, les épaules droites. La main gauche va se positionner sur la barre du goal et des arrières alors que la main droite va davantage s’axer sur les demis et les avants.
  • La position dite « améliorée » : On distingue deux  variantes de cette position améliorée. La position améliorée en avant  est très utile pour anticiper les phases de jeu entre attaque et défense. La main droite va être tendue alors que la main gauche légèrement inclinée sera prête à être tendu en cas d’actions dans votre surface de jeu. Elle privilégie l’attaque. En quelque sorte votre épaule gauche est davantage avancée et proche du baby-foot. La position améliorée en arrière privilégiera la défense. C’est votre épaule droite qui sera légèrement mise en avant et votre main gauche sera tendue pour contrer les éventuelles attaques de votre adversaire et faire passer la balle aux avants.

Il existe également des techniques au baby-foot (technique baby foot) adaptées à chacune des situations.

Technique baby foot

Selon la position de la balle sur le baby-foot, il est conseillé de positionner ses mains sur les barres adéquates :

  • Si la balle est aux avants de l’adversaire, il est nécessaire de positionner sa main droite et gauche sur les deux barres des arrières pour pouvoir défendre. Cette position vous permettra de relancer la balle vers vos avants et de solutionner l’attaque de votre adversaire. Si vous désirez marquer un but alors que la balle est vers vos arrières, il existe une possibilité. Positionnez votre main gauche sur la barre des deux arrières et votre main droite sur les demis. Vous pourrez ainsi lever la barre de vos demis pour pouvoir faire frapper vos arrières.  Néanmoins, si votre adversaire contre-attaque, il vous sera difficile de défendre et la position peut être légèrement inconfortable si vous êtes droitier.
  • Si la balle est aux demis, il est nécessaire de positionner votre main gauche sur la barre des demis et votre main droite sur la barre des avants. Ainsi vous serez davantage prêt à tenter un tir. En cas de contre-attaque, votre main gauche pourra éventuellement se placer sur la barre du gardien pour pouvoir défendre. Pour cela, mettez votre pied gauche et votre épaule légèrement en avant, votre poignet sera cassée pour vous permettre d’aller le plus rapidement possible.
  • Si la balle est aux avants, la main droite sera stabilisée sur la barre des avants tandis que la main gauche sera en appui en cas de relance des arrières adverses. Votre main droite sera tendue et prête à mettre la balle dans les cages de votre adversaire. Gardez toujours en tête qu’une relance peut se produire à tout moment. C’est en ce sens que votre poignet gauche doit être cassée pour pouvoir rapidement se diriger vers vos arrières.

Il est également nécessaire de savoir comment bloquer la balle et il existe deux techniques :

  • la balle sous les pieds du joueur en face du gardien adverse (tête du joueur vers le haut). C’est la méthode la plus simple et qui permet de bien contrôler la balle. Également appelé « en commerce ».
  • la balle sous les pieds du joueur en face de son gardien (tête du joueur vers le bas). Cette méthode est plus compliquée mais elle permet de réaliser des mouvements plus amples avec la balle et aussi de faire des effets quant aux tirs et aux passes. Également appelé  « en casette ».

Le baby-foot est une affaire de stratégie, et positionner vos barres ainsi que vos joueurs d’une certaine manière pourront vous permettre de feindre votre adversaire ou de lui faire croire qu’il a une opportunité.

Passons en revue les différentes stratégies à adopter :

Pour la garde (gardien et deux arrières), il existe 2 grands types de défenses.
Une défense classique où le joueur va faire avancer les défenseurs à un rythme différent du gardien  et une défense où le joueur va délibérément laisser un espace dans le but pour diriger son adversaire dans celui-ci.
La 1ère va désorienter le joueur, il faudra être vif pour déceler les tirs de l’adversaire.
La 2ème relève d’une haute stratégie (technique baby foot), il faut laisser un espace à son adversaire et en réalité le défendre au moment du tir.
Ces deux techniques sont à réalisées si l’on connait bien les phases de jeu de son adversaire ou pour appréhender sa façon de jouer en début de manche.  Une fois que vous avez défendu et récupéré la balle, c’est le moment de la relance. La relance va vous permettre de récompenser votre travail défensif par un éventuel but. En effet, la balle va circuler des arrières jusqu’aux avants. La relance peut s’effectuer soit en tentant un tir direct, soit en faisant une passe aux demis ou aux avants.

Le tir direct peut être déstabilisant pour un adversaire qui aurait précédemment manqué son tir.
Il peut être de plusieurs manières :

  • Le tir droit : le plus adapté si l’on veut mettre de la puissance dans la relance. Il faut bien étudier le positionnement de chacun des joueurs pour pouvoir tenter ce genre de tir.
  • Le tir croisé : il consiste à effectuer une diagonale avec la balle. Si c’est le défenseur gauche qui tire il va viser le poteau gauche et inversement. Réaliser ce tir relève d’une excellente maîtrise du jeu.

Les passes aux avants doivent être les plus précises possibles. Généralement, on les réalise le long de la bande. Les passes aux demis s’avèrent plus délicates car il faut doser la force de la passe. Là encore on peut s’aider des bandes ou faire des tirs croisés.

Maitriser les demis au baby-foot est essentiel si l’on veut prétendre à la victoire. Pour les demis on peut ici aussi tenter un tir direct (croisé ou direct) ou faire des passes.
Les passes peuvent être :

  • droites : la balle passe entre les demis adverses et un joueur des avants récupère la balle en la bloquant. Il faut veiller à feindre l’adversaire et à être précis dans le geste réalisé.
  • le long de la bande : la balle va longer le bois du baby-foot et passer entre le joueur situé à l’extrémité de la barre et le bois du baby-foot. L’avant devra bloquer la balle avec une grande prudence.
  • croisées : la balle va effectuer un mouvement en diagonal et ainsi passer entre les espaces des demis adverses. Une grande maîtrise du joueur est nécessaire pour ne pas que la balle retombe immédiatement en la possession des demis adverses.

Une victoire au baby-foot passe également par des avants efficaces devant le but de votre adversaire (technique baby foot). Si vous frappez fort devant le but, cela ne va pas se solder par un but à chaque fois, il va vous falloir user de techniques pour tromper l’adversaire.

Nous allons voir les 4 principaux coups qui feront de vous un joueur chevronné :

  • Le tiré : c’est un mouvement de base, il consiste à bloquer la balle sur l’avant du milieu qui se doit se trouver en face du poteau gauche. Il faut tirer la balle vers vous de façon à ce que le joueur du milieu soit en face de la cage, puis il faut débloquer la balle. Ensuite, avec le joueur il est nécessaire de faire un tour autour de la balle. Il ne reste plus qu’à frapper.
  • Le poussé : c’est le même principe que pour le tiré, sauf que l’avant doit au départ être en face du poteau droit.
  • Le snake : c’est un coup puissant qui ne nécessite pas beaucoup de décalage et qui peut être exécuté par des joueurs débutants après quelques entrainements. Pour réaliser un snake, placez votre poignet contre la canne et les doigts de la main tendus (main ouverte) en direction du sol. Puis il suffit de faire une roulette en remontant la main rapidement sur la poignée.
  • Le pull-shot : ce coup s’applique à l’image d’un tirée. La balle est à coté du joueur et le flan de celui-ci va diriger la balle sur le côté.

Le joueur n’aura plus qu’à frapper en direction du but.